Angers

À son arrivé à Angers, les toiles de Recouvreur gagnent en verticalité comme pour mieux saisir l’architecture de la ville.

Bien que ses sujets soient plus urbains, cela ne signifie pas que Recouvreur s’éloigne de l’impressionnisme. On peut reconnaître ici l’influence de Jules Voirin qui avec son frère Léon Voirin s’était fait une spécialité de représenter les rues de Nancy.

Son épouse Marie et sa pupille Paulette sont reconnaissables sur plusieurs toiles réalisées par Recouvreur après son déménagement à Angers.

Place du Pilori à Angers (1908)
Salon d’Angers de 1908

© Musées d’Angers / P. David
René d’Anjou et de Lorraine (1908)
Exposition internationale de l’Est de la France (1909)

© Musées d’Angers
Les canards du Mail. Impressions d’Angers (1910)
Salon d’Angers de 1910

© Musées d’Angers
Les platanes à la Baumette, Angers (1911)
Salons d’Angers de 1911 et de 1920

© Musées d’Angers – Clichés récoleurs
Au Mail, à Angers: marins d’eau douce (1912)
Salon d’Angers de 1912

© Musées d’Angers
Rue de l’Évêché à Angers (1912)
Salon d’Angers de 1912

© Musées d’Angers – Clichés récoleurs
La Fontaine du Mail à Angers (1926)
Salon d’Anger
s de 1926
© Musées d’Angers / Agents récoleurs