Tranchand, Charles

Charles Tranchand, Portrait d’Adrien Recouvreur (1939)
© Musées d’Angers

Charles Tranchand est né le 9 août 1884 à Angers. Élève de Fernand Lutscher (1843-1923), il se forme ensuite dans l’atelier de Fernand Cormon (1845-1924) à Paris.

De retour à Angers, il se lie avec les artistes angevins dont Recouvreur qui écrit des articles sur lui dans Le Cri d’Angers en 1911 et dans L’Anjou Illustré en 1912. En 1907, il remporte le premier prix du concours de la Société des Amis des Arts d’Angers portant sur la réalisation d’une carte de visite pour les conseillers municipaux. En 1913, il réalise la couverture du catalogue du salon de la Société des Amis des Arts d’Angers organisé par Recouvreur.

Tranchand participe au salon des Artistes français à Paris de 1912 à 1914 avec des eaux-fortes. Mobilisé pendant la guerre, il continue de correspondre avec Recouvreur. Les lettres de Tranchand sont illustrées de croquis de paysages de ruines. Après la guerre, Tranchand participe encore régulièrement au salon des Artistes français.

En 1919, il demande conseil à Recouvreur pour postuler au poste de professeur de peinture de l’École des Beaux-arts d’Angers et au poste de conservateur du musée.

Comme Recouvreur avant lui, il se rend en Suisse de 1920 à 1922.

En février 1922, Tranchand et Recouvreur rejoignent la Société des aquafortistes français.

En 1924, Charles Tranchand réalise le portrait de Recouvreur au musée Pincé dont il tire aussi une gravure.

En 1932, Adrien lui donne ses blanchets d’impression pour compléter son matériel.

Il réalise un nouveau portrait de Recouvreur en 1939 qui est exposé au salon d’Angers. Il représente Recouvreur chez lui, désormais aveugle. Le portrait est à nouveau exposé après la mort d’Adrien Recouvreur.

Tranchand devient professeur de l’École des Beaux-arts d’Angers en 1944 dont il inaugure le premier cours de gravure en 1953.

Il décède en 1955.